Ingénierie

La construction du nouveau pont Champlain représente l’un des plus grands chantiers en Amérique du Nord.

Scroll down

La construction du nouveau pont Champlain représente l’un des plus grands chantiers en Amérique du Nord. En plus d’être un chantier de grande ampleur et impressionnant qui sera visible de tous sur le fleuve Saint-Laurent, le nouveau pont Champlain changera le paysage urbain de Montréal et deviendra un nouveau symbole pour la métropole. Le projet conçu dans une perspective de développement durable représentera aussi ce qu’il y a de plus moderne sur les plans du génie et de l’intégration urbaine.

La durée de vie utile du pont est de 125 ans.

Un échéancier exigeant de 42 mois a été établi pour la construction du nouveau pont. Ceci présente un grand défi d’ingénierie, d’autant plus que le chantier de construction s’ajoute à d’autres travaux routiers importants, tels ceux du pont Champlain actuel, de l’échangeur Turcot et de l’autoroute Bonaventure. Tant sur le plan des travaux que de la communication et de la gestion de la circulation, Signature sur le Saint-Laurent mise sur une grande concertation et collaboration entre les équipes de ces grands projets afin de minimiser les impacts sur les citoyens. De la même manière, de grands efforts de planification des activités de construction sont déployés afin de permettre et faciliter le travail des centaines de travailleurs qui se relaieront jour après jour sur l’ensemble du chantier du corridor du nouveau pont Champlain.

Dans le but de respecter l’échéancier exigeant, il a été décidé de maximiser la préfabrication des pièces en béton et en acier et leur assemblage sur chantier et hors chantier. Pour ce faire, un total de cinq jetées (trois pour le nouveau pont Champlain et deux pour le nouveau pont de L’Île-des-Sœurs) seront aménagées lors de la phase préparatoire des travaux (juin à novembre  2015). Elles permettront la construction à sec de différentes pièces du pont et serviront aussi de quai d’amarrage pour les nombreuses embarcations aquatiques qui seront utilisées sur le fleuve.

Dernières nouvelles