Actualités

L’opération d’installation des semelles maritimes du nouveau pont Champlain est terminée

La toute dernière semelle marine du nouveau pont Champlain, a été déposée dans le fond du fleuve à son emplacement final, il y a quelques jours, mettant un point final à ces opérations commencées il y a an.

En effet, le 12 juillet 2016, nous procédions à l’installation de la toute première semelle dans le fond du fleuve. L’opération avait alors pris quelques jours car nous en étions à nos premières armes. Conçu pour le projet, Poséidon, et son équipage, devaient se familiariser avec le fleuve ainsi que tous les équipements de précision nécessaires au bon déroulement de cette activité. Depuis, les opérations se sont déroulées avec aisance permettant, dans les meilleures conditions météo, deux installations par semaine.

Cet accomplissement est l’œuvre d’un travail d’équipe qui réunit les activités de préfabrication, d’excavations maritimes et d’installation des semelles.

Sylvain Tremblay, chargé de construction de l’aire de préfabrication : « Je me souviendrai toujours du mois de décembre 2015, où malgré le temps gris et neigeux, nous avions bétonné la toute première semelle marine, destinée à l’installation dans le fleuve. Aujourd’hui, d’avoir tout préfabriqué  ici même sur le chantier, c’est grandiose.»

Alexandre Clouthier, chargé de construction de l’approche ouest, admet que d’avoir surmonté les défis inhérents à ces opérations d’envergure est une source de fierté : « Mon travail commence où celui de Sylvain finit, car nous installions les semelles fabriquées par son équipe. Grâce à leur bon travail, nous avons bénéficié de conditions idéales pour arriver à nos fins. Au début, les travaux d’excavations maritimes nous ont mis à l’épreuve, mais nous avons solutionné les problèmes un à la fois. Par la suite, nous avons été en mesure de prendre une bonne cadence et d’installer les 38 semelles à un rythme régulier. »

Avec cette  étape conclue, la construction du nouveau pont Champlain entre dans une nouvelle phase au-dessus de l’eau, avec l’installation des segments, des chevêtres et ultimement des poutres-caissons.

Voici deux vidéos qui reviennent sur le travail d’installation des semelles dans le Saint-Laurent avec un timelapse  de la première semelle dans l’eau ainsi qu’une vidéo d’images sous-marines uniques du fleuve Saint-Laurent :

Voir l'album photos

Vos commentaires

Nous vous suggérons