Actualités

L’installation des fondations du nouveau pont débutera bientôt

La préfabrication des semelles

Depuis la mi-décembre, 16 des 38 semelles marines du nouveau pont ont été bétonnées. Fabriquée au centre de la jetée ouest à L’Île-des-Sœurs, chaque semelle de 11 mètres sur 11 mètres sur 2 mètres (ou 9  X 9 X 2 mètres) est munie d’une amorce de pile, l’ensemble total pouvant mesurer jusqu’à 14 mètres de hauteur. Déplacées par le supertransporteur « Thor la fourmi » vers l’extrémité de la jetée, au quai de chargement, les semelles seront  installées dans le fond du fleuve à l’aide de l’installateur flottant de fondation (IFF), structure bleue arborant le nom de sa compagnie d’origine, SARENS. Chaque emplacement précis aura été excavé au préalable.  

 

Les travaux d’excavation maritimes préparent le terrain

Depuis l’automne, une pelle mécanique, installée sur une barge d’excavation maritime, excave le fond marin, afin de préparer l’installation des semelles. Selon les analyses géotechniques et les campagnes de forage, il a été recommandé de creuser jusqu’à l’atteinte du roc établi. Chaque excavation a une profondeur moyenne de 4 à 5 mètres,  dans  4 à 5 mètres d’eau.  Ce faisant, l’ensemble de la semelle, mesurant environ 12 à 14 mètres en hauteur, qui y sera déposé sera clairement visible au dessus de la surface de l’eau.

 

Séquence des travaux pour l’installation des semelles :

  1. Tout d’abord, le supertransporteur vient déplacer la semelle vers l’IFF, amarré au quai de chargement, situé à l’extrémité de la jetée ouest.
  2. La pièce est ensuite attachée latéralement à l’aide de câbles d’acier sur le IFF.
  3. Une fois la pièce bien fixée, l’IFF amorce son déplacement dans le fleuve et se dirige à l’emplacement prévu.
  4. Arrivé à destination, l’IFF est stabilisé par un système d’ancrage très puissant.
  5. Pour positionner avec précision l’IFF de même que la semelle, un système GPS perfectionné est utilisé.
  6. Des ajustements additionnels sont réalisés avec le plateau rotatif de l’IFF, qui permet de faire pivoter la pièce au besoin.
  7. La descente de la pièce et son positionnement s’effectuent à l’aide d’un système de câbles et de poulies hydrauliques ainsi que de vérins hydrauliques.
  8. Des vérifications finales de positionnement sont faites grâce au système GPS et aux prismes de contrôle, situés sur chaque semelle.
  9. L’IFF quitte sa position et revient au quai et répètera la même opération pour la semelle suivante.
  10. Les opérations de bétonnage suivent pour solidifier l’installation.
  11. Des travaux de finition concluront la séquence en tenant compte du mûrissement du béton.

 

 

Installation des semelles en chiffres

  • Nombre de semelles à installer dans l’eau : 38 (en plus des 36 sur terre, pour un total de 74 semelles)
  • Nombre de semelles préfabriquées jusqu’à maintenant : 16
  • Poids d’un ensemble (semelle + amorce de pile) : 900 tonnes (en moyenne)
  • Nombre d’emplacements excavés jusqu’à maintenant : 20
  • Profondeur de l’excavation : entre 4 et 5 mètres
  • Durée de l’installation : 2 à 3 jours en moyenne
  • Nombre de personnes affectées à l’opération : 30
Voir l'album photos

Vos commentaires

Nous vous suggérons